+

Décret Ducratin 803.25 : mise en place de la vidéosurveillance décorrélée pour partie des statistiques ethniques qui ont fourni la base de l’étude prévisionnelle « un œil sur le Niçois »

Dans le cadre de l’intensification des échanges au niveau global, le conseil municipal en la personne de M. Ducratin a acté l’installation d’un network de dispositifs enregistreurs d’images animées « caméscopes » à visée civique. S’appuyant sur l’étroit tissu des relations de voisinage, cette connectique fournit au contribuable crougnion tout un panel d’outils lui permettant de superviser les activités suspectes, mais aussi quotidiennes, de tout habitant de la commune dans l’espace public* ayant un régime alimentaire basé sur la pissaladière dans le contexte du département 06.

Les premières images recueillies témoignent de la joie de vivre et l’indéfectible résilience des habitants de notre bucolique bourgade et ont été uploadées par le commissariat de Crougnières, en partenariat avec l’office du tourisme et Chatroulette.com sur la chaîne internet YouTube (www.youtube.com).

Retrouvez ci-dessous et sur le YouTube l’ensemble des pièces à conviction :

Sécurité > Liberté > Droits de l’homme, c’est ce à quoi s’est engagée l’équipe municipale au cours de sa campagne en 1983, la mise en œuvre des premiers jalons de ce dispositif en est la première pierre expérimentale.

* notamment


Appel à témoins incident

Chers administrognons,

Incident n°2415338004

Des personnes ayant prononcé le syntagme « bonnes fêtes » est priée de se présenter au Commissariat pour déclaré le sens des expressions « bonne fête » et présenté la liste des fêtes concernées au fonctionnaire habiliter pour régularisation.

Ce syntagmes a été ouï (liste exhaustive) :

– dans la sale Michèle Abama

– sur la place des fête

– dans la ville centre

– dans le cœur de ville

– dans la communautée d’agglomération

– dans la ZAC

– à Crougères

– au parc d’activité

– au Center Parc

– face le monument aux mort

– dans certain domicile privé des Crougnions

– à Nice (Juan les Pins)

– sur Radio Courtoisie


Déménagement du mobilier urbain : la voie René Bourlanger relookée

Dans le cadre du Procès de Valladolid (Agenda 2010) et de la série d’accidents « auto-moto-feux de forêts-personnes handicapées à mobilité réduite » qui y est liée, la Mairie a entériné la suppression à l’horizon 2022 de la voie publique. Par conséquent, et par principe de précaution, 7200 dos-d’ânes (morts) ont été cousus sur les 200 mètres que compte la voie René Bourlanger, ce par souci d’efficacité dans le ralentissement des personnes à mobilité réduite, qui flirtent souvent avec l’illégalité sans beaucoup d’états d’âme. Une situation qui courait à sa propre perte via l’intervention des enfants en bas âge. La conjonction des deux facteurs accidentogènes a mobilisé les forces vives de la gendarmerie et du Staff Ameublement streetwear*.

Chaque dos-d’âne sera accompagné de son panonceau explicatif en particulier à proximité des écoles et des prisons et des forêts dites « zones à risques ». Chaque panonceau sera customisé en fonction de la personnalité de l’âne décédé après un recueil des besoins, effectué par un bureau d’études 360° cernant le caractère et les affinités du client en fonction de sa localisation sur la voie René Bourlanger.

Pour apporter sa pierre à l’édifice du combat sans relâche mené contre les ambianceurs des wagons « IDZAP », la Mairie a commandité le prototype ci-dessous en partenariat avec les wagons IDZEN du IDTGV pour épouser parfaitement les tendances new age de son âne porteur. Voici donc : Le panonceau de l’âne Nicodème, dit « la gadoue »

panneau

Un seul mot d’ordre : la clarté.

 

Au jour d’aujourd’hui, les dos-d’ânes se sont montrés inefficaces dans la lutte contre la marche nordique et le biathlon. Les marathons, pourtant interdits pendant la première moitié du XXe siècle dans notre commune, sont encore pratiqués de façon sauvage dans les zones reculées la nuit en dépit du bon sens. Le Staff Braconniers et zones de haute-montagne est résolu à y mettre un terme au cours d’une décennie à venir, via un système de panonceaux interconnectés et infaillibles. Un seul mot d’ordre : la clarté et la sécurité et le fun.

 

Le Staff Ameublement streetwear

*Pour cette raison et pour des causes d’intempéries, les élections municipales ont été repoussées à 2020 au plus tôt (paperasse, papiers administratifs à régler)

Mission accomplie pour les QR codes cadeaux !

Mise en place sous la houlette du Maire Ducratin à l’automne, l’opération « Un Niçois = un QR code = une piémontaise = Jacques Chaban-Delmas = Oussama Ben Laden juif = le complot juif = fabriquer sa bombe personnalisée = sexe = référencement« , a battu son plein.

Comme prévu, les Crougnions d’origine niçoise, désignés et traqués ont été rassemblés dans le stade Roger Hanin à la suite de la forte participation crougnionne. La population crougnionne d’origine niçoise s’est réjouie de l’initiative du Maire qui a permis à la communauté de se retrouver et de pas perdre de vue ses racines, niçoises (non-crougnionnes (hors TCO (Territoire Crougnion Officiel))).

Le déferlement migratoire niçois expliqué en images

INFOGRAPHIE : Le déferlement migratoire niçois expliqué en images

Les tatoueurs agréés, sous l’égide de Donatella Versace qui a généreusement prodigué des astuces beauté, ont commencé le travail vers 7 heures du matin, avec pour mot d’ordre : « Un Niçois ≤ Un QR code cadeau ».

Pour mémoire, la décision remonte au Conseil municipal réuni en Assemblée le 17 juillet 2013, et qui s’était interrogé sur la monétisation possible de l’opération via une compensation financière de la part de la communauté niçoise de Crougnières. C’est alors que le Maire Ducratin, dans un élan de générosité, a invoqué « la nécessaire prise en compte de la présence des enfants« , « la gratuité qui en découle« , et « le respect de la magie du moment vis-à-vis des enfants en particulier« . C’est ainsi qu’est né le concept de « QR code cadeau » est né, fondé sur un principe gagnant-gagnant : un  ou plusieurs QR code(s) cadeau(x) offert(s) contre la renonciation à tout droit. Les personnes concernées auront de plus la possibilité de  choisir l’emplacement sur leur corps du ou des QR codes cadeaux tatoués indélébiles.

satisfaction2

Depuis l’opération « Un Niçois = Un cadeau », le taux de satisfaction en pleine croissance !

Les droits de l’enfant ont été mis à l’honneur via des jeux. Les enfants ont tellement aimé l’opération que la plupart ont voulu arborer leurs QR codes cadeaux sur le visage, de quoi ravir l’équipe municipale ! A l’instar du petit Christian E., 7 ans, qui a participé à la kermesse : « C’est un beau geste envers la région PACA et de la communauté de communes dans son ensemble. Je tiens tout particulièrement à faire part de ma gratitude à l’égard de la munificence de l’équipe municipale et leur prie de bien vouloir agréer mes salutations les plus respectueuses. » Sa mère, Josy, renchérit : « Je suis super saucée ! Le tattoo de Christian sur son front est particulièrement attrayant et puis, ça change« . Le père, Christian E, maire de Nice, plus pragmatique, y voit un autre avantage : « ça va nous permettre de savoir où est Christian à tout instant. Avec tous ces Niçois dans la région PACA, on n’est plus en sécurité dans la région PACA.« 

Donatella n’y est pas allée de main-morte puisqu’elle a donné des spas quand le tattoo lui plaît. Ça lui a rappelé ses racines niçoises et elle a donc paradé dans sa superbe tenue de loutre achetée d’occasion : « C’était le pyjama fétiche de Gianni » nous confie-t-elle les larmes aux yeux, le QR code sur la lèvre. « Des déclinaisons porno chic sont à prévoir » ajoute-t-elle d’un air complice. « Soyez patients !« 

qrcode.18468011

Du bonheur à partager via la technologie du QR code !

L’opération s’est bien terminée, en fin de journée et dispersée à l’aide de balles réelles dans la bonne humeur. Seuls deux ou trois râleurs, avec des origines, y ont trouvé à redire.

Le STAFF Sécurité des données et des personnes dans l’espace public et privé